Partenaires

Fédération, partenaires et services

Pour être assuré en tant que licencié d’un club sportif et pour vous proposer des prestations de services supplémentaires, voici nos partenaires.

FCD : Fédération des Clubs de la Défense                     CSA : Clubs Sportifs et Artistiques du 27ème BCA

 

_

_

_


Partenaires

.

.

.


Services

Partenaire avec la Région : Pass Région : 30€ à 60€ de réduction sur l’adhésion pour les jeunes ayant le Pass

Partenaire avec la Commune  : Pass’` Jeune Annecy : -20% sur l’adhésion pour toutes premières inscriptions                              

 

.

.

Regroupement de commune 2018 : fin des coupons.

 

 

.

.

.

.

.

.


Réseaux sociaux et chaînes vidéos

Pour vous tenir informé régulièrement de nos actualités, explorer notre culture martial, ou encore découvrir les dernières photos et vidéos, rendez-vous sur nos pages facebook où nous nous montrons très actif :

Page spécifique aux Kalista
Page spécifique aux Goshinka

.

.

.

La chaîne vidéo de l’Académie Arts martiaux Annecy


Clubs d’arts martiaux partenaires

Accès liens et bannières

Logo

Logo officiel

 

La licence R.E.D. sur Annecy ayant périmé (faute de publicité sur la région). Il n’y a pas de logo particulier à l’ Académie.

Logos Kali Majapahit & KM-Annecy

Logo 3A – Kali Majapahit Annecy

Modèle sobre retenu, après vectorisation.

Le dessin avec une base imposante et montant progressivement en pointe, est une référence à nos montagnes et surtout au fameux triangle, base des arts martiaux philippins(comme le cercle pour les japonais). Et enfin il redessine la forme « A » des « 3A ».

Kalista muni d’ Olisi en mode sinawali, il s’élève au-dessus des « 3A » réaffirmant l’importance de l’individu au-dessus du club.

Si on aperçoit ça musculature c’est pour appuyer le fait de l’importance de l’entretien physique (nutrition et entraînement).

Le dessin retenu a été le plus sobre des esquisses pour rappeler notre philosophie. Les traits restent arrondi pour exprimer une certaine souplesse d’esprit.

A cause de cette version plus masculine qu’androgyne du fait qu’il a été fait à partir d’une photo du directeur Madunong Guro Jérémy,  une version avec une silhouette féminine est venue compléter le logo.

Profitant de cette opportunité, un nouveau logo a été finalement exécuté avec le nom de l’art martial et son logo qui devait apparaître afin d’être plus facilement identifié à l’international par les autres clubs.Logo 3A – Kali Majapahit Annecy (couleur)Premier logo, abandonné au profit du nouveau, reprenant la silhouette du logo officiel Kali Majapahit. A ceci près que le barong tourné vers la gauche est ici un opinel (couteau local) tourné vers la droite, l’orient, l’ Asie du Sud-Est.

En arrière plan, photo d’ Annecy avec ses montagnes (ici la Tournette) et son lac.

Le « A » des 3A est représenté avec l’agencement des armes, ou « outils pédagogiques », utilisés principalement en KM, bâton(s) court(s) en rotin et couteau.

Enfin, on le remarque qu’avec ce gros plan, sur le lac se « reflètent » les ombres de « Ka Li » écrit en Alibata (Baybayin).

FONDATEURS

Scott KRENZ

Enseigne les arts martiaux, l’auto-défense, et différents concepts de sécurité et de protection personnelle aux États-Unis depuis plus de 35ans à travailler avec près de 25.000 enfants et adultes. Ses programmes sont utilisés dans le monde entier, par des milliers de personnes.

M. Krenz a entraîné les forces de l’ordre aux USA pendant 25ans, aussi bien au niveau local que fédéral, avec comme spécialité le combat rapproché, et les armes blanches et armes à feu. Il est aussi conférencier international, auteur de plusieurs livres, consultant, instructeur professionnel d’arts martiaux et détient, entre autre, le grade de Ceinture Noire 8ème Dan en Tae Kwon Do.

M. Krenz a réfléchit sa vie entière sur comment améliorer la vie des autres, en particulier des enfants. Il est le créateur des programmes « Stop the Bully Now » et « Building Great Kids » et est le co-fondateur, avec M. Evrard, du programme anti-viol et anti femme battue « Empowered Woman », lancé en Inde (Delhi et Mumbai) en 2015, puis à Singapour, Thaïlande et USA.

 

Fred EVRARD

Instructeur professionnel d’Art Martiaux, de Parkour et formateur de Force de l’Ordre avec plus de 35 années d’expérience et enseigne depuis environ 25 ans. 

Passant son service militaire au 9ème RCP – 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes, il a depuis été l’entraîneur de CQC (Combat Rapproché) pour différents services et unités des forces de l’ordre tels que les Forces Spéciales des Philippines (FRU et SWAT), des unités délite de la Police de Singapour (Security Command, VIP Protection, Unit, Commando…) et de l’Unité de Protection des Personnalités de la Police de Hong Kong.

En 2013, pour réponde à la demande des hommes de terrain qu’il entraîne Fred Evrard co-élabore, avec Scott Krenz, à l’élaboration d’un programme connu maintenant sous le nom de R.E.D., « Reconnaître et Échapper au Danger » (pour les entreprises et grand public) et « Reconnaître et Engager le Danger » (pour les forces de l’ordre). Il dispense désormais ce programme au Ministère de la Défense (de France) et la DGA.

 

En outre, Fred Evrard est le fondateur du style d’arts martiaux international Kali Majapahit dont il détient le grade de Ceinture Noire 6ème Dan et a, à son palmarès 14 ceintures noires et diplômes d’instructeurs.

Aujourd’hui, le Kali Majapahit a été officiellement reconnu par les Philippines et est un des systèmes de Combat Rapproché pour les Forces Spéciales Philippines et la Police Nationale ; Guro Fred est leur instructeur. Il enseigne également à plusieurs unités de Force de l’Ordre à Singapour et en Europe. En 2017, le Kali Majapahit a des écoles et des groupes d’entraînement à Singapour, Japon, Malaisie, Inde, France (dont Tahiti), Allemagne, Finlande, Nicaragua, Nouvelle Zélande, États-Unis, Pays-Bas….

Enfin il est également le co-fondateur des programmes Move & Empowered Life.

 

FONDATEURS

Punong Guro Fred EVRARD

instructeur professionnel d’Arts Martiaux, de Parkour et formateur de Force de l’Ordre avec plus de 35 années d’expérience et enseigne depuis environ 25 ans.

Il est le fondateur du style d’arts martiaux international Kali Majapahit dont il détient le grade de Ceinture Noire 7ème degré et il a, à son palmarès, 14 ceintures noires et diplômes d’instructeurs (clique ici).

Fondateur du Kali Majapahit un système des arts martiaux philippins, il travail avec plusieurs écoles d’arts martiaux, qui enseignent différents styles d’arts martiaux philippins, Silat, le travail des énergies (Qi Gong), la philosophie et les concepts de santé asiatique.

Enfant, il a pratiqué divers arts martiaux et sports de combat (Tae Kwon Do ; Viet Vo Dao ; Savate Boxe Française), notamment le Judo et le Kung-Fu (de nombreux palmarès nationaux et devins même champion du monde de Kung-Fu en 1991).

En plus de continuer à s’intéresser aux arts martiaux Japonais (Aïkido, Iaïdo) et Chinois (Jeet Kune Do, Hunyuan Taiji) il se spécialisa dans les arts martiaux d’Asie du Sud-Est en rencontrant Punong Guro Jeff Espinous.

Il se forma pendant 4 ans à l’Inayan Eskrima, directement par le fondateur Mangisursuro Mike Inay. Il s’initia aussi au Muay Thai, Pencak Silat et Balintawak Arnis (GM Bobby Tabimina). Mais une de ses plus grande influence martiale provient plus précisément du Kali Sikaran (désormais Kali Silat Evolution) directement auprès du fondateur Dakilang Guro Jeff Espinous, et ce depuis 1995.

En 1998, après plus de 20ans de pratiques des arts martiaux Guro Fred Evrard fonde sa première école de Kali en Moorea (Polynésie Française) et une suivante à Tahiti, enseignant les arts martiaux philippins et des concepts de Santé Naturels. En 2006 (suite à leur tour du monde des arts-martiaux de 4ans), Guro Fred et sa femme Guro Lila, ouvrirent leur 3ème école de Kali à Singapour et une nouvelle fut ouverte en 2008 aux philippines, berceau du Kali.

Aujourd’hui, le Kali Majapahit a été officiellement reconnu par les Philippines et est un des systèmes de Combat Rapproché pour les Forces Spéciales Philippines et la Police Nationale ; Guro Fred est leur instructeur. Il enseigne également à plusieurs unités de Force de l’Ordre à Singapour et en Europe. En 2017, le Kali Majapahit a des écoles et des groupes d’entraînement à Singapour, Japon, Malaisie, Inde, France (dont Tahiti), Allemagne, Finlande, Nicaragua, Nouvelle Zélande, États-Unis, Pays-Bas….

Passant son service militaire au 9ème RCP – 9ème Régiment de Chasseurs Parachutistes, il a depuis été l’entraîneur de CQC (Combat Rapproché) pour différents services et unités des forces de l’ordre tels que les Forces Spéciales des Philippines (FRU et SWAT), des unités délite de la Police de Singapour (Security Command, VIP Protection, Unit, Commando…) et de l’Unité de Protection des Personnalités de la Police de Hong Kong.

En 2013, pour réponde à la demande des hommes de terrain qu’il entraîne Fred Evrard co-élabore, avec Scott Krenz, à l’élaboration d’un programme connu maintenant sous le nom de R.E.D., « Reconnaître et Échapper au Danger » (pour les entreprises et grand public) et « Reconnaître et Engager le Danger » (pour les forces de l’ordre). Il dispense désormais ce programme au Ministère de la Défense (de France) et la DGA.

Enfin il est également le co-fondateur des programmes Move & Empowered Life.

Guro Lila EVRARD

Instructrice professionnelle d’Arts Martiaux avec plus de 35 années d’expérience (clique ici) et enseigne depuis environ 20 ans. Originaire de Tahiti, elle est la co-fondatrice du Kali Majaphahit avec Punong Guro Fred Evrard, elle y détient le grade de Ceinture Noire 5ème degré.

Commençant les arts martiaux dès l’âge de 4ans, elle s’initia durant sa jeunesse à divers arts (Karate, Kung Fu, Jujitsu, Hapkido, Tae Kwon Do, Iai Jutsu…). Elle se forma en outre en tant qu’animatrice de Fitness et en danse, elle est par ailleurs l’une des fondatrices de l’activité « Tahiti Dance Fitness » (Singapour et États-Unis) qui allie les bases de danse polynésienne, de renforcement musculaire, de posture, d’énergie et stretching ainsi que de santé.

En 2002 elle débuta sa formation aux arts-martiaux philippins en rencontrant Fred Evrard, pour qui elle quitta son travail de juriste pour entamer un tour du monde des arts martiaux qui dura 4ans. A leur arrivée à Singapour ils ouvrirent leur 3ème école de Kali, qui est aujourd’hui la maison mère de Kali Majapahit.

Guro Lila Evrard est également instigatrice du programme « Empowered Woman, Strong – Healthy – Confident » dispensé notamment en Inde. Plusieurs ateliers et événements sont lancés également aux États-Unis, Singapour, avec un “Empowered Woman Camp” annuel.


Retour à la page Kali Majapahit                       Que signifie « Kali Majapahit » ?

FONDATEURS

Kyoshi Pascal COULON                                                          2010 : 7ème Dan                                 2015 : KYOSHI

Enseigne bénévolement les arts-martiaux depuis près de 40ans. Il commença à pratiquer dès l’âge de 6ans et est désormais 7ème Dan en Goshin-Système et obtint le titre de Kyoshi par Hanshi Cosimo Costa en 2015. Il est enseignant titularisé d’EPS depuis 1982 et détient trois Brevets d’État d’Éducateur Sportif, dont un en Judo. Il forma à plusieurs reprise, auprès de la Fédération Française Sport Pour Tous, des animateurs sportifs (Infra-4, CQP).

Depuis 2018, il s’est détaché des enseignements hebdomadaires pour se consacrer essentiellement à la promotion du Goshin-Système en France et à l’international. Il enseigne désormais lors de stages en France et à l’étranger : Autriche, Allemagne, Canada, Italie, Maroc, Norvège, République Tchèque, Russie, Suisse, etc…

Il fut l’élève et le partenaire de Hanshi Alain Sailly avec qui il travailla depuis les années 1980 jusqu’en 2006. En 1989, il enseignait le Goshindo sur Annecy, et organisa avec Renshi Nicolas Rude les premiers stages internationaux sur Annecy en 2001, d’une ampleur sans précédant dans la région.

Depuis 2006, avec Renshi Nicolas, ils développèrent leur propre système à partir du Goshindo et fondèrent ainsi le Goshin-Système.

Une des caractéristique principale du système est d’avoir établit un programme commun par niveau (3 niveaux sur 4 actuellement). Ils référencent les techniques adaptées aux grades des élèves, mais surtout, l’évolution des socles communs de compétences. Ce système respecte les ressources de l’élève en fonction de son niveau, tant sur le plan moteur (e.g. coordination, dissociation), bio-physiologique (e.g. certaines  acrobaties sont plus conseillé pour des jeunes), bio-mécanique (e.g. efficiences dans le placement ; contrôles articulaires), bio-informationnel (e.g. proprioception ; repère dans l’espace ; traiter l’information pertinente) et psycho-affectif (e.g. gérer ses émotions). En effet, si l’on prend l’exemple des projections, le système est construit plutôt pour le uke (celui qui subit la technique) que le tori (celui qui exécute la technique), afin de tenir compte des appréhensions du à la chute. Un travail spécifique au savoir chuter est donc requis en amont.

Actuellement, il existe le PCO (Programme Ceinture Orange, du 7ème Kyu au 5ème Kyu) pour le niveau lié aux ceinture blanches, jaunes et oranges, le PCV (Programme Ceinture Violette, 4ème Kyu au 2ème Kyu ) correspondant à verte, bleue, violette, et le « programme Master » (en vu de devenir instructeur, 1er Kyu au premier Dan) pour marron et noire.

Renshi Nicolas RUDE                                             2012 : 5ème Dan                        2009 : RENSHI

A développé le Goshin-Système et dirigé une école professionnelle d’art martial pendant plus de 15ans. Renshi a débuté les Arts Martiaux avec Kyoshi Pascal Coulon en 1989. En février 1995, il obtient sa ceinture noire. L’été suivant, il part vivre à Bruxelles où il pratique une autre forme de Jujitsu. Lors de ses études à Lille (Management du sport, Audiovisuel), il continue le Jujitsu et le Judo. En janvier 2000, Renshi Nicolas revient à Annecy pour devenir professionnel dans les Arts Martiaux.

Il fut directeur du DOJO Arts Martiaux jusqu’à son départ à Tahiti en 2016. Il avait entre autre dessiné les plans du Dojo, il s’occupait du travail administratif, développait les outils pédagogiques du Goshin-Système (livres, projet de dvd), etc…

Il a obtenu son titre de Renshi (expert technique) en mai 2009, décerné par Hanshi Cezar Borkowski. Il est 5ème dan de Goshin-Système et ceinture noire de kobudo (travail des armes).

Il a obtenu plusieurs podiums en coupe du monde (Duo-Kata et Kata armé). Il était également formateur CQP (FF Sports pour Tous) et BESAPT.

A l’instar de Kyoshi, il enseigna son art dans toute l’Europe, au Canada et au Maroc.

Renshi, avant de partir pour Tahiti, a toujours eu l’idée de finaliser par un dernier ouvrage destiné au 2ème Dan et plus (« programme Master + », PCO p.20), et de faire un format DVD de chacun de ses programmes (filmés en 2011 mais jamais travaillés). De même, durant mes études, alors que je lui confiais vouloir réaliser un ouvrage sur la didactique et pédagogie du Goshin-Système, il disait que cela aussi était en projet, avant qu’il ne quitte la direction du DOJO Arts Martiaux de Cran-Gevrier (Annecy).

Même si il n’a pu finaliser tous ses projets sur le développement médiatique du Goshin-Système, il donna des formations à toute la nouvelle génération d’instructeur axées principalement sur la cohérence d’une didactique respectant les différentes ressources initiales de l’élève. Même si rien de cela n’a été publié, il a légué aux instructeurs un premier jet des programmes spécifique aux enfants, tandis qu’ils étaient prévu d’être un jour regroupé dans un ouvrage (PCO, p. 20).


Nouvelle génération

Renshi Hervé MICHAUD : 5ème Dan

Renshi Hubert SCHMITT : 5ème Dan

Renshi Brigitte DERUAZ : 4ème Dan

Sensei Alain SCHIMPF : 4ème Dan

Sensei Kévin LANSARD : 4ème Dan

Sensei Jérémy LAIR : 4ème Dan

Sensei Florian COLLET : 3ème Dan

Sensei Jean-Baptiste GRAS : 3ème Dan

Sensei Vincent VINDRET : 2ème Dan

Sensei Gregory LETRANGE : 2ème Dan


Retour à la page Goshin-Système                          Que signifie « Goshin-Système » ?

R.E.D.

R.E.D. – Reconnaître & Échapper au Danger

Nous ne nous concentrons pas uniquement sur les attaques terroristes, même si celles-ci sont au cœur de l’actualité. Les outils R.E.D. peuvent être utilisés pour anticiper, aider ou échapper à toute forme de danger, attaques ou menaces contre un individu, un groupe ou une entreprise.

R.E.D. n’est pas un art martial en soit mais il intègre entre autre le système d’autodéfense du Kali Majapahit (KM).

R.E.D. (Reconnaître & Échapper au Danger) est une façon nouvelle et révolutionnaire d’approcher la sécurité (prévention et réaction) et l’autodéfense, en s’adaptant aux nouvelles épreuves que traversent nos sociétés. Travaillant sur la reconnaissance du danger, nous choisissons en premier lieu la prévention puis s’échapper ou se cacher, et de ne combattre que si absolument nécessaire.

Les participants apprennent à gérer le « Avant, Pendant et Après » un événement, et à utiliser l’observation, l’analyse, la réflexion et finalement le physique pour créer un véritable plan de survie. La formation R.E.D. se base sur des scénarios réalistes afin d’enseigner au public, aux gouvernements, aux écoles, aux églises, aux entreprises comment reconnaître et faire face au danger. Cela peut inclure un tireur isolé, une attaque terroriste, un attentat à la bombe, un incendie, l’espionnage industriel, le détournement de fonds, ou de toute autre situation négative.

Le R.E.D. est une formation qui s’effectue généralement sur un  week-end ou sur une semaine. Il s’adresse à un groupe, souvent d’une entreprise, l’armée, milieu scolaire, association ou collectivité locale. Nous sommes deux formateurs, l’intervenant principal vient soit de la société mère à Singapour soit le fondateur aux États-Unis : 

Vous êtes intéressé ? Commencez la formation ici :  www.redprogram.fr/faq .

Si vous recherchez des cours réguliers intégrant la partie pratique du programme R.E.D. elle nous vient en fait du Kali Majapahit (où vous retrouverez aussi une partie plus traditionnelle, plus artistique et tout aussi efficace) que nous enseignons à l’Académie Arts martiaux Annecy.

Si en revanche vous êtes à la recherche de cours d’autodéfense avec un apport théorique plus conséquent, je vous dirigerai dans ce cas vers nos cours privés (ou semi-privés si vous venez à plusieurs : contact@academie-arts-martiaux-annecy.fr 

    GOSHIN-SYSTÈME

    武道 – Arts Martiaux Japonais !

    Le GOSHIN-SYSTÈME est un art martial d’origine japonaise. A la base, c’était une synthèse de plusieurs écoles d’Aïki-Jutsu & Ju-Jitsu basées pratiquement exclusivement sur du travail de clefs. Depuis les années 1980 il s’est vu enrichir de frappes (venues du Karate, de la boxe Thai, Capoera,…), de techniques au sol (Lutte, Sambo, Jujitsu Brésilien), des mouvements tournant, du travail d’armes (couteau, bâton court, Bo), etc…

    Ce travail d’enrichissement est l’idée de base de notre Art Martial : ne pas se scléroser, toujours chercher à évoluer, à appréhender de nouvelles techniques en vue de développer sa motricité et sa capacité à se défendre.

    護身 « Go-Shin » = « protection du corps » (self-defense, respect de soi, de l’autre )

    « Système » ( : Ryū  en japonais), car il est un courant, une école, qui découle d’une didactique établit (livres techniques disponibles ici) par des experts et pédagogues français (près de 40ans d’enseignement en scolaire et association, en France et à l’étranger, formateur BPJEPS, etc.) pour offrir au pratiquant un enseignement d’excellence tout en s’épanouissant dans la bonne humeur !

    総合武道 « Sogo-Budo », i.e. « art martial total » : art martial synthétisant différentes disciplines martiales.

    Contrairement au Judo qui se spécialise dans les nage-waza (projections) et ne-waza (travail au sol avec immobilisations i.e. osae-waza ; et étranglements i.e. jime-waza) ou le Karate pour les atemi-waza (frappes), le Goshin-Système est global, cherchant à ne discriminer aucune discipline.

    Ainsi vous retrouverez en Goshin-Système :

    Kansetsu-Waza : Techniques de Clefs articulaires

    Atemi-Waza : Techniques de Frappes (et pas limité qu’aux pieds/poings)

    Nage-Waza : Techniques de Projections

    Ne-Waza : Techniques au Sol

    Antei-Waza : Techniques de Stabilité

    Kyokugei-Waza : Techniques Acrobatiques (en fonction du publics)

    Buki-Waza : Techniques d’Armes (pour les avancés)

    C’est le travail de toutes ces compétences qui vous feront progresser en self-defense et vous permettra de trouver du plaisir dans l’apprentissage par la variété, la richesse des programmes techniques.


    Pour l’historique de cet art, rendez-vous sur la page de ses fondateurs :

    Kyoshi Pascal COULON et Renshi Nicolas RUDE.

    Lignée du Goshin-Système : fiche synthèse

    Arts Martiaux JAPONAIS

    BU-JUSTU : Aïki-Jutsu XIème siècle, de Yoshimitsu Minamoto (1056-1127)

    KO-RYÛ : Daito-ryû XIIème siècle (puis Takeda Daito-ryu)

    DENTO-BUDO : Goshin-bugei (1938) ou Hakko-ryu depuis 1941, de Soke Okuyama Yoshiji Ryuho (1900-1987)

    GENDAI-BUDO  : Goshindo (1989), par Hanshi Alain Sailly (1958-)

    RYÛ  : Goshin-Système (2006), par Kyoshi Pascal Coulon & Renshi Nicolas Rude

    Plus de 30 minutes de Chorégraphies martiales ! Zappez autant que vous voulez…